Michel et les 24h du Mans…

Michel aux 24h 2003

 

 

Michel Ansquer nous a quitté à 10h30 dimanche dernier 17 novembre.
La messe de sépulture eu lieu vendredi 22 novembre en l’église Sainte Croix du Mans à 15h. Renaud Laby nous a transmis l’hommage prononcée à cette occasion.

 

Tour à tour il eut des responsabilités auprès :

– du Groupe Scouts de France – 7ème Le Mans Marine en tant que parent actif ;
– du Groupe Scouts de France – 9ème Le Mans – Charles de Foucault, il assuma avec Odile son épouse, la mission de Responsable de Groupe Local (RGL) et d’animation d’une équipe d’accompagnement spirituel ;
– du Département des Scouts de France pour le service des Scouts au 24h du Mans en liaison étroite avec les services de l’A.C.O.
– du Territoire Scouts et Guides de France de l’Anjou et du Maine ;

Si vous souhaitez transmettre un message à la famille, vous pouvez l’adresser à Christine Hettier (hettier.christine@gmail.com) qui centralisera et fera une carte au nom du mouvement.

 

Pour les 24 Heures du Mans 2019, les scouts mettent la gomme…

Le départ des 24 Heures du Mans 2019 a été donné le samedi 15 juin à 15h. Au cœur de cet évènement festif et sportif, l’Église reste présente.

C’est le rendez-vous annuel des passionnés de sports automobiles. Ce week-end, quelques 250.000 spectateurs vont se masser autour du légendaire circuit sarthois pour la 87e édition des 24 Heures du Mans. Un succès populaire jamais démenti auquel l’Église et les Scouts et Guides de France s’associent de façon singulière. En effet, dimanche, au milieu des vrombissements des Porsche et des Aston Martin, une messe ouverte au public sera célébrée par Mgr Yves Le Saux, évêque du Mans. Plus précisément, dans une petite chapelle située juste à côté du circuit, à deux pas du bien nommé virage de la Chapelle. Cette minuscule chapelle en bois de 5m2 contient deux statues, l’une représentant Notre Dame de la Route, l’autre saint Christophe, patron des automobilistes. Cette tradition de la « messe des 24 Heures » perdure depuis les premières éditions de la célèbre course d’endurance. « Partout où l’humanité est présente, le Christ peut être présent », souligne l’évêque.

Cette messe est animée par les Scouts et Guides de France qui font partie des VIP du sacré circuit. Leur présence remonte à 1955, année noire des 24 Heures où la sortie de route d’un bolide sur la foule avait provoqué la mort de 84 personnes. C’est l’un des drames les plus meurtriers de l’histoire du sport automobile. Ce jour-là, des scouts présents dans le public ont apporté une aide précieuse en participant à l’organisation des secours et en contribuant à l’évacuation des blessés. Depuis, un lien indéfectible s’est créé entre le mouvement et l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) qui organise le championnat.

Les scouts au service

Cette année encore, 250 pionniers et caravelles, âgés de 14 à 17 ans et issus de tout l’Hexagone, seront présents. « Ils portent leur uniforme et participent à différents services », explique à Aleteia Guillaume Brioist, chef du groupe XIVe du Mans. Toujours prêts, les scouts assument différentes fonctions : porte-drapeaux à l’entrée et à la fin des pistes, messagers entre la direction des courses et les différentes écuries, ramasseurs de déchets… Ils sont également chargés de l’accueil des personnes handicapées sur les lieux. Un geste qui a du sens puisque, comme le précise le chef de groupe, « le service est l’un des axes majeurs du scoutisme ».

Ils participaient aux 24h du Mans 2015 !

Les Scouts et Guides de France ont répondu présents aux services de l'évènement mondial que sont les "24 heures du Mans" ! La Toile Scoute nous fait revivre en images et en reportages ce week-end.

Une messe fut célébrée le dimanche sur le circuit.

Ils avaient, fin mai, participé à une cérémonie en mémoire des victimes de la catastrophe de 1955. A l'issue de cette cérémonie, ils ont signé avec l'ACO (Automobile Club de l'Ouest) un accord de coopération.