Le Costa Rica, vous connaissez ?

Bonjour.

Depuis quelques mois avec les compagnons du groupe 17è Le Mans-Nord des Scouts et Guides de France nous préparons un voyage au Costa Rica afin d’aller protéger des tortues en voie de disparition sur la côte Pacifique du pays durant tout le mois d’août.
Sur place, nous mettrons les oeufs en Couveuse, nous ferons des rondes jours et nuits sur les plages afin de surveiller d’éventuelles tentatives de braconnage, de la sensibilisation locale et un peu de reforestation. Enfin, à notre retour, nous prévoyons d’aller dans des écoles afin de montrer notre projet et de sensibiliser les plus jeunes à la préservation de l’environnement de notre belle planète Terre.

Mais vous l’aurez compris, un tel voyage coûte beaucoup d’argent et c’est ce pourquoi je vous envoie ce mail. En effet, le prix du voyage, qui comprend les billets d’avion, le transport sur place, le logement, la nourriture, le matériel (…) s’élève à 10 000€.

Cette somme qui effraie aux premiers abords est en partie rémunérée par divers extras jobs que nous avons et allons réaliser, les travaux saisonniers que nous effectuerons cet été et nos apports personnels.Mais évidemment, tout cela ne suffira pas à clore le budget et nous sommes encore loin du compte.

C’est pourquoi aujourd’hui nous faisons appel à votre aide et à vos dons afin de nous aider à réaliser ce projet qui nous tient réellement à coeur et viendrait conclure avec brio nos années de scoutisme en tant que jeune.

Si ce projet vous intéresse, voici le lien de la cagnotte en ligne, un financement participatif ouvert à tous.
Chaque don est déductible à 66% des impôts, pour 100€ donnés, seulement 36€ ne vous seront prélevés au final. La différence étant déductible de vos impôts et si vous avez la chance de ne pas en payer, vous recevrez cette somme en crédit d’impôt et c’est pareil pour les entreprises!! si vous souhaitez donner, il est important de le faire rapidement afin d’encourager les autres personnes à donner, et de nous permettre de clore rapidement cette cagnotte.

Nous vous mettons en pièce jointe le dossier du projet, le diaporama récapitulatif et la fiche budget ; Nous comptons donc sur vous et vous remercions d’avance du fond du coeur, et si l'envie vous en dit, n'hésitez pas à partager ce message autour de vous.

Emile et toute l’équipe des carapaces vertes du Mans.

Voici donc le lien : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/les-carapaces-vertes-au-costa-rica

Lumière de la Paix de Bethléem 2017… à La Flèche…

Les Scouts et Guides de France groupe Vallée du Loir – La Flèche, aidés du groupe de Sablé-sur-Sarthe, nous ont invités à accueillir, à partager et à diffuser la Lumière de la Paix de Bethléem

ce Dimanche 17 Décembre
à l’église Saint Thomas (centre ville) de la Flèche à 16 heures.

Nous étions nombreuses et nombreux. Merci.
Amitiés scoutes.
Hélène et Martin SAVARY – 09.84.33.76.92 / 06.28.49.20.86
Groupe SGDF La Flèche
sgdf.lafleche@gmail.com https://blogs.sgdf.fr/valleeduloirlafleche/

Pauline nominée dans la catégorie « Femme jeune talent »…

Si, si, vous avez bien lu le titre de cet article…

Pauline Sarrat, chargée de partenariats Economie Collaborative chez Axa France, est l'une des trois nominées dans la catégorie « Femme jeune talent ».

« Essayez de quitter ce monde en le laissant un peu meilleur que vous l’avez trouvé ». Cette phrase de Baden Powell, fondateur du mouvement scout au début du XXe siècle, Pauline Sarrat, chargée de partenariats Economie Collaborative chez Axa France, l’a faite sienne. Au sens propre, comme au sens figuré.

Scout elle-même (elle a rejoint le groupe Scouts et Guides de France de la Cathédrale au Mans il y a six ans et encadre des jeunes de 14-17 ans qui sont les citoyens de demain), la jeune femme de 26 ans a un souhait dans la vie : donner du sens aux choses. Ne pas faire de l'innovation juste pour faire de l'innvovation. Diplômée de Sciences Po Lille et de l’Université Paris Dauphine, Pauline Sarrat a d'ailleurs consacré une grande partie de ses études à l’innovation sociétale.

C’est ce qui l’a poussé à rejoindre la direction de la RSE d’Axa France en 2015 pour travailler à la labellisation citoyenne des produits d’assurance. Et c’est avec cette même envie d’améliorer la vie des clients issus de l'économie collaborative qu’elle revient travailler dans la compagnie en 2016. Chargée de compte pour le partenariat avec Uber, elle a d’ailleurs travaillé aux côtés des équipes techniques d’Axa France pour mettre en place un programme de protection sociale pour leurs chauffeurs indépendants.

source L'Argus de l'Assurance – 15 novembre 2017